Deux mois plus tard… Bilan ?


Oscar / jeudi, juillet 12th, 2018

Le 13 juillet, cela fera deux mois jour pour jour, qu’Oscar est entré dans ma vie. Même si cet achat a été fait un peu sur un coup de tête, je ne regrette absolument pas qu’il fasse désormais partie de mon quotidien. C’est un vrai bonheur, même si ce n’est pas de tout repos !

Vous retrouverez dans cet article, les premiers éléments que j’ai pu donner concernant son arrivée à la maison. Je vais essayer de vous en dire un petit plus et ainsi, peut-être aider les gens indécis qui souhaitent adopter un chiot ! 🙂

L’installation

Avant de recevoir un petit chiot, il faut bien évidemment préparer un minimum son arrivée. Ce que je n’ai pas forcément fait correctement, puisque la veille de son arrivée, je n’étais encore pas du tout certaine d’acheter un chien, et encore moins de revenir avec dès le lendemain ! Aussi, j’ai un peu tout acheté dans la précipitation, et si c’était à refaire, je m’y serai prise autrement.

Les accessoires basiques et indispensables sont bien évidemment : un panier, deux gamelles (eau et nourriture) et des jouets. Pour les bébés chiots, il est aussi bon de prendre des « tapis éducatifs » (= alèses) afin qu’ils puissent apprendre à faire leurs besoins correctement. Mais je reviendrai un peu plus en détail sur les accessoires à avoir, dans un prochain article très bientôt.

Pour ma part, au départ, je laissais Oscar dans l’entrée de la maison. C’est là où j’avais installé son panier. Mais finalement, c’est vite devenu plus gênant qu’autre chose et j’ai fini par lui installer son espace dans une des pièces de la maison. Je me suis procuré un barrière en métal pour lui délimiter son espace, et le reste de la maison.

Il est en effet recommandé, surtout pour un jeune chien, de lui laisser un espace assez restreint quand on le laisse seul dans la maison. Dans trop d’espace, il s’angoisse vite et peut rapidement devenir peureux et anxieux. Oscar a donc eu un petit espace délimité, avec son panier, quelques jouets et bien évidemment, une gamelle d’eau propre et claire (il doit toujours en avoir à sa disposition !). Certaines personnes disent aussi qu’il peut être bien dans un premier temps de laisser des vieux vêtements avec votre odeur au chien, pour qu’il s’y habitue et qu’il se sente moins seul. Personnellement, je ne l’ai pas fait.

Il faut qu’il ait son espace à lui, où il peut aller se réfugier, ou se reposer s’il a envie d’un peu de calme et de tranquillité.

La nourriture

Il y a plusieurs écoles : les gens qui donnent de la pâtée et les croquettes. Je suis plutôt côté croquettes ! J’ai commencé avec celles qu’il mangeait en animalerie, à savoir des basiques, spéciales Chiot de – de 10kg de chez Royal Canin. Puis, je suis allée dans mon animalerie préférée, Animalis à Cour Saint Emilion à Paris, pour en racheter et on m’a recommandé la marque Edgard & Cooper, réputée pour être très saine et sans céréales. En effet, il existe un grand débat autour des croquettes (il faut vraiment être propriétaire de chien pour le savoir !) entre les avec et sans céréales ! Apparemment, c’est plus sain pour un chien d’avoir le moins de céréales possible. J’ai donc pris un paquet « spécial chiot » de cette marque.

Malheureusement, au bout d’un mois, je me suis rendue compte qu’Oscar les digérait très mal. Il avait des diarrhées fréquentes et vomissait parfois. Avant de m’angoisser plus que je ne l’étais déjà, en imaginant diverses maladies terribles, j’ai commencé par changer les croquettes et repasser à Royal Canin. Il faut croire qu’elles lui conviennent mieux puisque les diarrhées ont aussitôt cessées et il était en pleine forme ! Les croquettes ont énormément d’importance. Soyez vraiment à l’écoute de votre chien, et pas juste pour suivre vos propres envies de « bio » et « sans céréales » ! Et comme me l’a dit mon vétérinaire à juste titre, les chiens ont toujours été nourris avec du Royal Canin, et cela leur convient très bien, et il n’y a jamais eu autant de chiens en bonne santé qu’en ce moment !

Pour Oscar, je sais que c’est ce qu’il lui faut: il est en parfaite santé et bien plus en forme depuis que je suis repassée aux croquettes Royal Canin 🙂

Encore une fois, je ne critique pas les autres marques, et je ne critique pas non plus Edgard & Cooper qui doivent probablement parfaitement convenir à d’autres chiens ! Mais pas au mien 🙂

En ce qui concerne la fréquence de l’alimentation, vous pouvez soit ne donner à manger qu’une seule fois par jour à votre chien, soit le fractionner en deux fois. J’ai opté pour 2 fois. Oscar prend donc un petit déjeuner tôt le matin, et dîne en début de soirée, fin d’après-midi. Je respecte évidemment les quantités prévues pour sa race, son âge et son poids.

Les visites chez le vétérinaire

Les 6 premiers mois, les visites médicales sont indispensables tous les mois, pour les vaccins du chiot. Il faut également refaire le vermifuge, régulièrement (certains vétérinaires vous donneront les cachets à donner vous-même à votre chien).

Oscar n’est absolument pas effrayé par le vétérinaire (de toute façon, il n’est pas effrayé par grand chose, à part les sacs plastiques…!). Il y va de bon cœur, fait la fête à tout le monde et sautille dans tous les sens. J’étais beaucoup plus angoissée que lui ! Surtout qu’on m’a expliqué quand je l’ai eu, qu’il avait un petit souci de santé.

J’ai donc décidé de rapidement aller voir un vétérinaire, pour me rassurer et m’assurer que tout allait bien. Et sans vouloir critiquer les animaleries, mais vu le nombre d’animaux présents là bas, je voulais vraiment vérifier que mon chien était en bonne santé. Ce qui est le cas !

A Paris, une consultation classique chez un vétérinaire, coûte aux alentours de 40€, les vaccinations une douzaine d’euros.

On y a été plusieurs fois en 2 mois, car malheureusement, le pauvre Oscar a eu quelques déboires avec d’autres chiens… mais mauvais souvenir vite oublié !

Le quotidien

Le rythme de vie

Avoir un chiot change légèrement son rythme de vie, puisque les journées sont rythmées par ses repas et les balades. En ce qui me concerne, si nous nous sommes couchés relativement tôt, Oscar commence à chouiner et gratter vers 7h/7h30. Je me lève rapidement après, pour lui donner à manger et lui faire faire sa première promenade. Si je ne suis pas assez réactive, je peux être sûre que j’aurai tout ses besoins à la maison !

Avoir un chien demande une certaine rigueur, il faut vraiment s’en occuper correctement, comme pour un enfant. Les repas doivent idéalement être pris à heures fixes et il faut éviter de le laisser tout seul trop longtemps.

Les balades

Etant en plein changement dans ma vie professionnelle, je suis relativement disponible pour m’occuper d’Oscar car je travaille pour l’instant de la maison, ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Bonne, car je peux m’occuper proprement de son éducation, et faire du mieux que je peux en passant beaucoup de temps avec lui. Mauvaise, car j’ai commencé à lui donner de mauvaises habitudes.

Exemple : Je le promenais beaucoup trop souvent. Sauf que quand je vais reprendre un vrai rythme de travail, avec des horaires de bureau, je ne pourrais pas le promener aussi souvent. J’ai donc diminué la fréquences des balades pour les réduire à 3/4 par jour (une tôt le matin, parfois une à l’heure du déjeuner, une en fin d’après-midi, et une avant de dormir et après le dîner).

En général, nos balades durent entre 10 et 30 minutes. Celle du soir est un peu plus longue en général puisque c’est celle où en général, Oscar croise tous ses copains du quartier et je lui laisse donc le temps de jouer. C’est très important que les chiens puissent avoir de l’interaction avec d’autres chiens et il faut leur apprendre très tôt. Pour ma part, malgré ses 20 cm de haut, j’ai de la chance, Oscar est très sociable, avec TOUS les chiens ! Du minuscule chihuahua, au gigantesque Cane Corso, il sympathise avec tout le monde !

La propreté

A mon grand désespoir et malgré toute mon IMMENSE volonté, Oscar n’est pas encore complètement propre. C’est vraiment pas évident quand on habite en appartement, au 4ème étage sans ascenseur et sans balcon, de pouvoir lui apprendre la propreté. Mais bon, c’est le jeu quand on habite en ville et qu’on veut un chien !

Il commence petit à petit à comprendre qu’il faut faire sur les alèses et qu’il ne peut pas se permettre de faire ses besoins partout. Mais cela n’est pas complètement acquis, car de nombreux « accidents » surviennent encore très régulièrement… On me rassure en me disant que jusqu’à 6 mois, les chiots ne savent pas se retenir (c’est biologique) et même si je vois de nets progrès, c’est parfois très rageant… Mais je vais prendre mon mal en patience et attendre !

Les déplacements

J’ai l’immense privilège (pour ne pas dire « le luxe »), de rouler en voiture à Paris. Aussi, je prends très peu les transports (honnêtement, je pense que ça va bientôt faire un an, je pense que je ne les ai pas pris !) et je n’ai pas eu l’occasion d’y emmener Oscar (même si le connaissant, je pense qu’il essayerait de faire copain-copain avec toute la rame de métro !)

Pour la voiture, je l’ai mis dedans dès nos premiers instants ensemble, pour le ramener chez moi et contre toute attente, il n’a pas eu trop peur. Au contraire. Au départ, je le mettais sur le siège passager, ou au pied du siège passager. Mais Oscar étant un chien très dynamique et agité, il sautait sur moi pendant que je conduis, ce qui est, relativement dangereux ! Du coup, j’ai choisi dès lors, de le mettre dans le coffre. Pour le moment, nous ne sommes restés qu’en ville, donc ce sont des trajets assez courts pendant lesquels je roule relativement lentement (tout est relatif, haha). Cependant je trouve que le laisser vaquer à ses occupations, sans l’attacher dans le coffre est plutôt dangereux et je songe réellement à investir dans une caisse de transport pour qu’il soit plus en sécurité.

En ce qui concerne le train, ou l’avion, nous partons dans quelques semaines dans le Sud de la France en train, ce sera une première expérience ! Quant à l’avion, ce n’est pas prévu pour le moment, mais quand cela arrivera, je vous ferai un retour d’expérience ! 🙂

Son caractère

Pour rappel, Oscar appartient à la race des Carlins. Les carlins qui sont réputés pour leur tempérament joueur et joyeux, leur intelligence et leur grande fidélité à leur maître.

Oscar est un vrai petit clown. Il a effectivement un tempérament très joueur et très joyeux (sûrement dû aussi à son jeune âge). Il a besoin d’être constamment le centre d’attention et me suit absolument PARTOUT pour être sûr que je sais qu’il est là. Il est très sociable et va spontanément vers tout le monde: humains et chiens. Il pourrait passer sa vie entière à jouer et à manger, si on le lui permettait. Il dort aussi beaucoup, pour recharger ses batteries pendant une heure ou deux et repartir de plus belle à son réveil !

Il est très affectueux, et n’est jamais avare de câlins ! Que ce soit un étranger, la voisine, le boucher du coin ou mes parents, il est aussi heureux quand on veut bien s’arrêter quelques instants pour le caresser.

Il comprend beaucoup de choses, même s’il fait semblant de ne pas m’entendre ou m’écouter parfois. Mais il a très bien compris quelles étaient les règles et il essaye régulièrement de les enfreindre « pour voir ». Mais ça ne dure jamais bien longtemps et il rentre vite dans le droit chemin.

Il est aussi très têtu, et reste parfois de longues secondes à me fixer, l’air de dire « vraiment ? » avec sa petite tête qu’il incline sur le côté (je craaaaaaaque quand il fait ça).

Mais globalement c’est un chien très agréable à vivre, qui s’entend avec tout le monde, qui adore les enfants, et tous les êtres humains qui lui témoignent un minimum d’attention. Il n’a pas un besoin énorme de se dépenser, mais apprécie ses balades quotidiennes.

Seul inconvénient de cette race : ils sont très sensibles au trop chaud, et au trop froid et peuvent avoir de nombreux problèmes de santé, notamment au niveau des yeux et de leur respiration.

En tout cas, je ne regrette absolument pas de l’avoir choisi ! Il me fait rire tous les jours et il est vraiment, vraiment plein d’amour et de tendresse.

J’espère que cet article vous aura plu et pourra en aider certains ! N’hésitez pas en tout cas si vous avez la moindre question, je me ferai un plaisir de vous répondre 🙂

A très vite pour un nouvel article !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *