2019 : Nouveau départ.


Blablas, Humeur / mercredi, janvier 2nd, 2019

C’est fou comme le temps passe vite.

J’ai commencé ce blog au mois de mai, j’ai pas mal publié entre mai et juillet et puis… plus rien. Vide intersidéral pendant… presque 5 mois !!!

Nous voici donc le 2 janvier 2019, j’en profite au passage pour vous souhaiter une excellente année !

Beaucoup de choses se sont passées depuis le mois de juillet, beaucoup de changements et de nouveaux choix de vie.

Après 28 ans passés à Paris (avec quelques petits aller-retours de quelques semaines ou mois dans d’autres pays), j’ai eu un énorme ras-le-bol général. Rupture amoureuse difficile après presque 9 ans de relation, nouveau boulot qui ne me plaisait pas, j’ai vite senti une sensation d’étouffement en revenant, après les vacances d’été dans cette ville qui m’a vue grandir, et que j’aime plus que tout. Je ne me sentais plus à ma place, je n’avais plus envie d’être là.

La plupart des gens qui me connaissent, vous diront que je suis une « vraie parisienne » et que je ne pourrais jamais aller vivre ailleurs. Que ce côté accessibilité à tout, tout le temps, me manquerait trop.

Les personnes qui me connaissent VRAIMENT, savent que j’aspire plutôt à la tranquillité et à la simplicité. Qu’il est difficile de trouver à Paris.

Remettons les choses dans leur contexte. Paris est une ville absolument fantastique, qui permet de faire énormément de choses, aussi bien culturellement, que sportivement, que socialement, que… etc. Mais c’est aussi une ville qui va à 300 à l’heure. Les transports blindés de monde qui fonctionnent une fois sur douze, les embouteillages incessants et interminables qui vous font traverser Paris en 3h, là ou normalement vous ne devriez mettre que 30 minutes, l’absence d’amabilité de 90% des gens, et ce stress. Continu. Vous n’êtes pas un(e) vrai(e) parisien(ne) si vous ne passez pas votre vie à courir !

Après presque 2 mois passés dans le Sud de la France, je me suis dit que finalement, je me verrais bien y vivre. Il fait beau, les gens sont (dans l’ensemble) plutôt sympas et détendus. C’est une mentalité différente. Un cadre de vie différent.

Aussitôt dit, aussitôt fait. J’ai tout « plaqué ». Et je suis partie.

J’ai choisi de vivre entre Aix-en-Provence et Marseille, tout simplement parce-que j’ai des attaches ici. Je ne rentrerai pas dans tous les détails de ma vie, de mon déménagement et de tout le reste, qui n’auraient probablement pas d’intérêt pour vous, mais tout ce que je peux vous dire, c’est que je ne regrette rien.

Je me sens revivre depuis ce départ. J’ai l’impression d’être une nouvelle moi, débarrassée de mes angoisses, de mes peurs, de mes anciens démons. Je redécouvre des plaisirs simples, tel que le bruit des oiseaux quand j’ouvre mes volets le matin ou encore les petits chemins de balade sur lesquels je peux emmener Oscar (qui est ravi d’être ici, même si l’adaptation n’a pas été évidente au début), à deux pas de la maison. Les Drive chez Leclerc (ne riez pas, c’est ma passion ce truc là !), la mer à 20 minutes, les montagnes à quelques heures… Enfin, la vie ici n’a rien à voir.

Alors voilà, 2019 commencera sous le soleil marseillais pour moi. Si je peux vous donner un conseil, croyez en vous. N’ayez pas peur d’oser. N’ayez pas peur de tout lâcher et de recommencer ailleurs. C’est une vraie délivrance. Et vous ne pouvez en ressortir que plus grandi(e)s !

Et encore bonne année à tous et à toutes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *